EACF-Fontaines
École du chiot, Éducation canine, Agility, Attelage

Categories

Accueil > Agility > Agility compétition > Résultats 2017 > Le Creusot 12 novembre 2017

12 novembre 2017

Le Creusot 12 novembre 2017

La salle de la Nef

Heureusement que le concours était programmé dans la salle de la Nef au Creusot car le temps était plus que déplorable. Térésa D’Agostino dont c’était le premier concours qu’elle animait en Bourgogne a proposé des parcours rapides et avec quelques petits pièges où bien des concurrents ont trébuché. Le club alignait 5 chiens pour cette compétition de clôture de la saison où c’était le dernier espoir d’obtenir les qualificatifs nécessaires pour disputer les sélectifs 2018 et essayer de se qualifier pour les finales nationales.


Marie Thérèse et Irka

Irka qui venait pour essayer d’obtenir un dernier qualificatif sans pénalité dans l’épreuve "agility 2" a bien fait un parcours sans faute mais malheureusement avec un peu plus de temps pour le négocier que la juge avait fixé ce qui implique une pénalité de temps. Cette pénalité étant plus importante que celle qui restait à effacer, Irka sera donc légèrement pénalisée pour s’aligner au championnat régional de l’année prochaine. Sinon ses très bonnes prestations aux autres épreuves lui valent une belle place sur le podium au cumul des épreuves standards.


Marie Thérèse et Lady

Lady C’est Marie Thérèse qui exceptionnellement a conduit Lady sur les épreuves de ce concours à l’ambiance particulière (environnement bruyant, sol particulier, spectateurs agglutinés le long des barrières) que les chiens découvrent avec appréhension. Les chiens sensibles sont contrariés par cette ambiance et Lady est restée bloquée sur les parcours par cette ambiance particulière. Journée à oublier en espérant que la chienne prenne de la maturité et oublie aussi ses blocages.


Clément et Lasko

Lasko a mieux appréhendé les conditions de ce concours particulier, mais n’a pas eu la réussite espérée. Une barre qui chute sur la dernière haie de l’épreuve "agility 1" et c’est une partie de brevet qui s’échappe. Un rappel oublié et c’est le chien qui négocie un mauvais obstacle. Sinon il a évolué avec une belle vitesse compte tenu du revêtement constitué d’une fine couche de sable étalé sur un sol en bitume où tous les chiens et leurs maîtres avaient quand même du mal à ne pas glisser dans les relances ou dans les virages.


Martine et Lou’ka

Lou’ka qui avait bien débuté le concours en faisant un parcours sans pénalité sur l’épreuve ouverte où près de 50% des concurrents n’ont pas su négocier les quelques pièges accentués par la nature du revêtement. Généralement les chiens rapides sont surpris lors de la première épreuve où ils ont beaucoup de mal à ne pas glisser et à tourner court. Pour les autres épreuves, avec l’expérience, ils adaptent leur vitesse pour moins glisser. Mais Lou’ka ne s’est pas adapté à cette surface et a eu beaucoup de mal pour négocier les autres parcours du concours.


Christian et Loustic

Loustic a été perturbé par la présence juste derrière les barrières de gros chiens pas bien tenus en laisse par leurs maîtres et qui étaient placés juste à la sortie d’un tunnel orienté vers le public. Cette meute avait déjà gêné Loustic avant les épreuves en encombrant le passage pour aller au départ et Loustic a pris peur. Térésa D’Agostino a essayé de rassurer Loustic en lui faisant refaire le parcours une fois que les chiens aient été déplacés. Mais Loustic a quand même hésité tout au long de la journée sur les obstacles situés à proximité où étaient la meute de gros chiens. Heureusement qu’il n’avait plus besoin d’obtenir des qualificatifs pour les sélectifs 2018 !


Les photos du diaporama – Cliquez sur une vignette pour ouvrir le diaporama.

Christian et Loustic Clément et Lasko Martine et Lou'ka Marie Thérèse et Lady Marie Thérèse et Lady Christian et Loustic Clément et Lasko Martine et Lou'ka Marie Thérèse et Irka Marie Thérèse et Irka Clément et Lasko Christian et Loustic