EACF-Fontaines - 71150
École du chiot, Éducation canine, Agility, Attelage en Saône et Loire

Categories

Accueil > A la maison > L’hyper attachement

13 mars 2020

L’hyper attachement

L’hyper attachement

Cet article, loin de pallier à la consultation d’un vétérinaire comportementaliste en cas de comportement déviant, vous aidera à limiter les effets du confinement sur votre chien.

En cette période de confinement, beaucoup d’entres-nous sommes 24h/24 avec nos chiens.
Et attention à la reprise de nos activités dans notre vie "d’après" !
En effet, notre chien ou notre chiot aura pris l’habitude de notre présence quasi-permanente et son retour à des périodes de solitude peut être problématique.

Cela se manifestera, entre autres, par :

-* en votre absence
Trous dans le jardin, déchiquetage du canapé, grattage des portes, vocalises aiguës, léchage intensif, fugue, défécation intempestive, ...

-* en votre présence
le chien vous suit partout, de jour comme de nuit, vous amène tous ses jouets, ne s’éloigne jamais de vous en promenade, …

C’est ce qui est couramment appelé l’Hyper-Attachement ; soit par la Phobie de la Solitude, soit par l’Anxiété de séparation.

Pour éviter toutes ces émotions à votre chien, voici quelques exercices à pratiquer tous les jours :

1/ Les horaires :

  • Repas, promenades et autres activités doivent être faites aux mêmes heures,
  • Ne changez pas ses habitudes !

2/ Coucou, je m’en vais !

  • Préparez vos affaires comme si vous alliez travailler, faire vos courses, sortir sans votre chien,
  • Ignorez votre chien pendant cette préparation,
  • Restez dans cet état d’agitation pendant 5 minutes.
  • Puis reprenez le cours de votre confinement.

3/ Enfermé dans une pièce !

  • Enfermez votre chien dans un pièce de l’habitation qu’il connait pendant 3 puis 5 puis 7 puis 10 minutes...,
  • Associez ce moment à une action positive et agréable : donnez lui un os a ronger, un jeu avec de la nourriture, …
  • Augmentez peu à peu la période d’enfermement
  • Quand vous ouvrez la porte, ignorez votre chien si il se jette sur vous,
  • Récompensez le quelques instants plus tard.

4/ Pendant la promenade journalière autorisée d’une heure

  • Promenez votre chien pendant 15 minutes,
  • Rentrez chez vous, laissez votre chien et repartez seul,
  • Revenez au bout de 2, puis 7 puis 10 minutes et finissez votre promenade.

5/ C’est vous qui décidez !

  • Votre chien vous sollicite pour le jeu ou des caresses,
  • Ignorez-le quelques minutes
  • Revenez vers lui pour jouer ou le caresser.

6/ Ses temps de pause

  • Votre chien s’endort dans son lit, dans le jardin, à vos pieds, …
  • Laissez le dormir, ne le toucher pas,
  • Respecter son repos

Pour résumer, la sur sollicitation du chien par son maître risque d’accroître l’hyper attachement.
Essayer d’ignorer votre chien sur de courtes périodes tout au long de la journée.
Pensez également à le promener, jouer avec lui ; faites le se dépenser physiquement et intellectuellement !