EACF-Fontaines
École du chiot, Éducation canine, Agility, Attelage

Categories

Accueil > Evénements > Evénements passés > CAESC et Pass-Agility du 17 septembre 2016

17 septembre 2016

CAESC et Pass-Agility du 17 septembre 2016

Réunion de concertation avant le début des tests

Le CAESC est le diplôme de fin d’éducation canine, il est décerné après réussite aux tests comprenant une partie pratique (obéissance du chien aux ordres de son maître) et une partie connaissance de la législation canine et du comportement du chien.
Le CAESC ou le CSAU sont obligatoires pour pouvoir faire de l’agility en concours.
L’obtention du Pass-Agility est nécessaire pour s’inscrire à un concours d’agility. Le chien doit prouver, sur un parcours d’agility puis sur un parcours de jumping qu’il est suffisamment préparé pour se lancer dans l’activité. Le maître doit aussi répondre à des questions sur le règlement d’agility.


Le parcours du test jalonné des instructions à exécuter

14 candidats se sont présentés à ces tests dans la brume de ce samedi matin de fin d’été sur le terrain du club. Le club de Fontaines présentait 5 candidats, les autres candidats, faute d’avoir trouvé une organisation près de chez eux venaient de régionales parfois très éloignées. Jean Marie Gadroy, le Conseiller Technique Territorial de Bourgogne et le président d’EACF-Fontaines, aidé par les moniteurs du club, ont animé cette journée. De nombreux adhérents avaient répondu présent pour encadrer ces tests et contribuer à l’organisation.


Le groupe à traverser

La matinée a débuté par le CAESC (Certificat d’Aptitude à l’Education Sociale du Chien) sur un parcours comportant plusieurs ateliers et animés par Gérard, Gaël, Guy, Martine et Audrey sans oublier Shirley, Monique et Stéphane qui faisaient le groupe, ayant des chiens, qu’il fallait traverser avant de rejoindre Audrey et Martine, sous le barnum pour tirer au sort les questions sur la législation canine et le comportement du chien.
Ensuite tous se sont retrouvés sur le terrain d’agility pour tenter de négocier un parcours comportant des agrès à zones (épreuve agility). Les épreuves d’agility étaient jugées par Jean-Marie, Guy et Gérard.


La reconnaissance du parcours d’agility par les candidats

L’après-midi, après une courte pause pour se restaurer, second parcours d’agility mais cette fois sans les agrès à zones (jumping), puis les candidats devaient répondre aux questions sur le règlement d’agility. A l’issue des épreuves, Jean Marie Gadroy, après avoir dépouillé les feuilles d’évaluation, a proclamé les résultats. Le cru était bon car tous ont réussi les tests. Ils recevront leur diplôme de la Société Centrale Canine dans les prochains jours et pourront ainsi s’inscrire en concours d’agility. Un pot de l’amitié a clôturé cette journée.
Ci-dessous le reportage photos de Christian :